RDA : de quoi y perdre son latin?

par Jacques Leboeuf, Bibliothèque publique d’Ottawa

Je viens d’assister à une présentation donnée par Laura May, Spécialiste des normes de l’information à Bibliothèque et Archives Canada, donnée à la succursale Rideau de la Bibliothèque publique d’Ottawa le 24 novembre 2009.

Et voici ce que j’ai appris.

Les règles de catalogage RCAA2 seront remplacées sous peu par de nouvelles règles appelées RDA (Ressources : Description et accès). Qu’est-ce que cela change pour quelqu’un qui travaille à un bureau de renseignements? Et bien pas grand chose. L’emphase des RDA est d’aider les usagers dans un univers virtuel à Trouver, Identifier, Choisir et Obtenir (TICO) son information.

Concrètement, les notices MARC utilisées par la plupart des bibliothèques vont avoir de nouveaux champs et de nouvelles étiquettes. Mais qui regarde ces notices détaillées à un pupitre de renseignement? Honnêtement, pas grand monde.

Donc, visuellement, les notices catalographiques vont changer un peu.  Par exemple, les abréviations latines vont disparaître. Les abréviations du genre ‘ill. en coul.’ vont être écrites au long. Les fameuses parenthèses IGGD disparaîtront ; on ne retrouvera plus de notices du genre : Sciencetech card [realia], La rêveuse d’Ostende [enregistrement sonore (DAISY)]. On pourra voir des qualificateurs sous différents points d’accès. Par exemple sous le point d’accès auteur, on pourra ajouter sous  Michel Tremblay  — Occupation : écrivain pour mieux le différencier dans une longue énumération au catalogue du genre :
-Tremblay, Michel
-Tremblay, Michel, 1942-
Occupation : écrivain
-Tremblay, Michel, 1947-
-Tremblay, Michel, 1947 27 déc.-
-Tremblay, Michel, 1948-
-Tremblay, Michel, 1954-

Il y aura d’autres changements mais qui n’affecteront pas de façon significative les employés à à un pupitre de renseignements. Les points d’accès pour la Bible et les traités seront allégés. Les catalogueurs auront le loisir de lister plus de trois auteurs qui ont contribué à une œuvre ce qui nous aidera à mieux trouver un document. Les anciennes notices ne seront pas reconverties aux nouvelles règles à moins d’exception.

Bref, on verra les règles s’appliquer au fur et à mesure. Au printemps 2010, ces nouvelles notices vont commencer à apparaître et en 2011 ce sera la norme.

Par contre, il faut avoir une pensée pour nos collègues qui travaillent au catalogage et aux services informatiques. Ils ont du pain sur la planche. Ils doivent former leur équipe à ces nouvelles règles et être en discussion avec leurs fournisseurs de catalogue informatisé pour que la transition se fasse en douceur. Bonne chance.

A consulter :

Q & A with Jacques!

What was the most interesting thing you learned at the RDA event?
There was an acronym that was repeated a lot on that workshop FISO: Find, Identify, Select, Obtain. The goal of RDA is to make it easier for the user to find their information in a digital format.
I am quite happy to hear this.

Now, is RDA going to deliver that ease of access? Well, it won’t be able to answer a question like:
’What is the title of the beige, maybe brown, book that my sister read last summer. Oh, the author has a funny compound name!’

But the improvements over the access points (formerly Main entry, added entry, etc) will make it easier to find the documents needed.
———————————————————————-
What do you think is the greatest improvement to cataloguing that RDA will bring about?
From a librarian working at the information desk, it is going to be easier to simply read and understand a record. Funny abbreviations will disappear, Latin wording will be gone, GMD is on the way out; it is going to be easy to figure out the author of a work, even if he is the fourth one listed on the title page.
———————————————————————-
Did your impressions of RDA change after attending this event? How so?
-My impressions were that somehow the impact would be way harder on our cataloguers and ILS Staff. They have a lot of work to do:  train the staff for the new rules, prepare cataloguing templates for their work, make sure our ILS vendor is fully compliant, etc.  That workshop confirmed this impression that RDA is a major change for that specific category of employees.
———————————————————————-
Will your library be adopting RDA? What plans have you made?

I am sure the Ottawa Public Library will adopt RDA. I have confidence in the staff in Cataloguing and ILS at OPL to carry this change. For the staff at the desk, we will slowly see bibliographic records looking different….. but hey ! We will blame it on our new BiblioCommons Catalogue!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s